Gérer une crise en situation inconnue avec des risques difficilement maitrisables, « se préparer pour affronter l’inconnu » n’est pas chose aisée.

Les risques sont devenus de plus en plus universels et ubiquistes et les crises sont difficilement circonscrites.
Notre monde découvre ou redécouvre la limitation et la dégradation de nos ressources, de nos milieux et craint pour son avenir.
Le management et la gestion de crises classiques ne suffisent plus pour gérer les aléas de nos entreprises publiques ou privées. Il faut trouver des issues et se préparer à manager et à gérer ces projets en situation inconnue et chaotique. Mais, comment faire ?
Il y a tant de pièges et d’erreurs communément admises, de présupposés non remis en question, voire de recettes toutes faites ! Et, comme le dit un sociologue, les risques « échappent aux frontières des domaines et des disciplines ».
D’autres voies sont donc à investiguer, en matière de management ou d’expertise de situations à hauts risques ou déjà en situation.
Nous proposons, grâce à un apport croisé de sciences du vivant, des sciences humaines et sociales et grâce à une approche fine du terrain, de se forger de fortes capacités d’anticipation ou de résilience – pour se construire des prises de force et ainsi permettre de reprendre un certain contrôle.

Objectifs pédagogiques de la formation gérer une crise en situation inconnue

  • Discerner les différents risques, dangers environnementaux, technologiques, sanitaires, …
  • Construire sa grille d’analyse de gestion des risques (préparation ou résilience) ;
  • Distinguer les facettes positive et négative de la confiance et de l’information ;
  • Reconnaître les principaux biais cognitifs et repérer les peurs de chaque acteur ;
  • Qualifier les modes de vision et d’interaction entre parties prenantes.

Programme de la formation

  • Une situation d’incertitude, de risque ou de crise : L’état d’esprit et un état des lieux ;
  • Notre société du risque, de la crise et de la catastrophe ;
  • La « Matrice des futurs » ;
  • Le recours aux procédures classiques de gestion des risques et des crises – Quiz et Définitions ;
  • La Boucle de gestion des risques – Le risque se gère-t-il ? La posture d’enquête avec sa boite à outils ;
  • Une autre lecture à partir de regards croisés sur la pandémie du coronavirus et de l’accident 2019 de Lubrizol avec un exercice pratique ;
  • Aperçu de l’administration du risque industriel en France – Le dispositif institutionnel de gestion du risque ;
  • Perceptions et représentations :
    • Les différentes visions et les rapports de force,
    • Le principe de responsabilité et la dimension de l’éthique,
    • Les modes de concertation (Retour d’expérience : AZF).
  • Exercice sur la question de la confiance et ses facettes (cas du nucléaire) ;
  • Exemples de défaillances de responsables, erreurs et biais ;
  • La question de la peur et de la peur des peurs, une science et expertise vulnérables -Le problème de la fatigue psychique et du trauma ;
  • Comment communiquer sans mentir et sans paniquer ?
  • Exercice à partir d’images de campagne de communication.

Validation des acquis

  • Evaluation formative par questionnement du groupe en cours de formation par exemple ;
  • Mais aussi un quiz ou des brainstorming, et des cas pratiques ;
  • Remise d’une attestation de formation NEPSEN U à l’issue du stage puisque nos formations sont qualifiantes.

Moyens pédagogiques

  • Présentation magistrale via Powerpoint ;
  • Outils pédagogiques digitaux pour les exercices et également l’étude de cas ;
  • Support formatif digital fourni en format « Portable Document Format (PDF) » plutôt qu’en papier (possible mais en option).

Prérequis

Aucun – Il n’y aura donc pas de questionnaire d’évaluation à l’inscription.

Un questionnaire de satisfaction est systématiquement envoyé au participants présent lors de la session puis, les résultats peuvent être mis à votre disposition sur simple demande.

Intervenante

Dominique DOLISY
Ingénieur(e) d’un Corps de l’État pendant plus de 2 décennies et après une thèse soutenue en 2018 (à l’EHESS), est docteur(e) en sociologie de l’environnement et des risques.

Lectures et/ou références documentaires

Patrick Lagadec, Piloter en univers inconnu

Risques technologiques: la directive SEVESO et la loi Risques | Ministère de la Transition écologique (ecologie.gouv.fr)

Emplacements de formation